De Vatican II au Pape François : Espérer quand même


Osons le débat!

Après avoir fait œuvre de mémoire et relevé bien des étonnements  qui sont les leurs devant certaines évolutions  de l’Église actuelle, parfois en rupture complète avec Vatican II et le pape François, les auteurs d’ « Espérer quand même », devant l’intérêt qui se manifeste ici ou là parmi les chrétiens pour se saisir à bras le corps de la question de l’avenir,  se demandent si l’heure n‘est pas venu d’ouvrir un peu partout des débats avec ceux qui  le voudraient  et en reconnaissent  l’urgente nécessité.

Rappelons l’appel de Joseph Moingt aux baptisés : « L’appel à la mission fut, pour les disciples de Jésus, l’appel à la liberté d’oser penser la foi par eux-mêmes, d’oser la dire en public, d’oser mettre à l’essai de nouvelles voies de salut, audace que leur dispensait généreusement l’Esprit de Pentecôte. » (L’Évangile sauvera l’Église, p. 84-85).

Ce site se propose de mettre en relation ceux qui seraient intéressés et de voir avec eux ce qu’il serait possible d’initier  dans un esprit constructif mais sans peur ni hésitation, sans langue de bois, dès lors que cela apparaitra comme un chemin de progrès pour la Mission.

Une soirée débat qui ouvre de nouvelles perspectives